Rubriques : Iso 26000 et certifications

Home»Archive by Category "Iso 26000 et certifications"

Innover et bâtir un monde meilleur avec l’ISO 26000

Si le développement durable est un concept qui est désormais pour beaucoup au mieux galvaudé ou au pire désuet, son objectif reste intact : un monde qui concilie l’intérêt individuel avec l’intérêt général est incontestablement bien meilleur pour chacun. Pour accompagner les organisations à atteindre cet objectif et valoriser leur démarche par une évaluation, la norme ISO 26000 a été créée. La norme propose aux entreprises qui s’engagent dans une démarche de responsabilité sociétale de répondre aux attentes de ses parties prenantes (clients, fournisseurs, citoyens, partenaires, etc.) selon 7 questions centrales ou grands enjeux. Retrouvez ci-dessous le contenu illustré ces enjeux.

Gouvernance

Pierre angulaire de la norme, la gouvernance est le « lieu » où l’entreprise engage sa responsabilité.
Comment ? Par la prise de décisions responsables et par l’allocation de moyens pour atteindre ses objectifs.
C’est au niveau de la gouvernance que s’inscrit le développement durable et sa déclinaison dans la stratégie.
En d’autres termes, sans volonté claire et affirmée de la direction, le développement durable sera au mieux un ensemble de mesures aux impacts environnementaux et sociétaux  marginaux et au pire une posture bienveillante.

big_11_D_L

Les droits de l’Homme

  • Obligation de vigilance
  • Situations présentant un risque pour les droits de l’Homme
  • Prévention de la complicité
  • Mettre fin aux violations des droits
  • Discrimination et groupes vulnérables
  • Droits civils et politiques
  • Droits économiques, sociaux et culturels
  • Droits fondamentaux au travail

Pour rappel, la déclaration des droits de l’homme (parfaitement réalisée) :

 

Les relations et conditions de travail

  • Emploi et relations employeur – employé
  • Conditions de travail et protection sociale
  • Dialogue social
  • Santé et sécurité au travail
  • Développement des ressources humaines et formation professionnelle

big_29_D_L_salaire

L’environnement

  • Prévention de la pollution
  • Utilisation durable des ressources
  • Atténuation des changements climatiques et adaptation
  • Protection et réhabilitation de l’environnement naturel

Bref, consommer moins de ressources, préserver la biodiversité, etc. et bien sûr se préoccuper du changement climatique. Ce film traite avec humour ce dernier point, très préoccupant.

Les bonnes pratiques des affaires

  • Lutte contre la corruption
  • Engagement politique responsable
  • Concurrence loyale
  • Promotion de la responsabilité sociétale dans la sphère d’influence
  • Respect des droits de propriété

big_45_F_L_loup

Les questions relatives aux consommateurs

  • Bonnes pratiques en matière de marketing, d’informations et de contrats
  • Protection de la santé et de la sécurité des consommateurs
  • Consommation durable
  • Service après-vente, assistance et résolution des litiges consommateurs
  • Protection des données et de la vie privée des consommateurs
  • Accès aux services essentiels

consommateurs

L’engagement vis à vis des populations locales et leur développement (sociétal)

  • Ancrage territorial
  • Education et culture
  • Création d’emplois et développement des compétences
  • Développement des technologies
  • Création de richesses et de revenus
  • La santé
  • Investissement social

 

Pour conclure,

L’iso 26000 est un outil qui éclaire les entreprises sur les questions à résoudre pour évoluer vers une démarche responsable et durable. L’évaluation Afaq 26000 permettra certainement aux grands groupes de sélectionner au mieux leurs fournisseurs et donc de développer des filières plus responsables.
On peut saluer l’orientation de la norme vers les consommateurs, qui sont l’une des clés majeures de la réussite de la démarche RSE. Entrainer les consommateurs vers des modèles vertueux est un vrai défi. Des entreprises y parviennent, parfois en changeant de modèle économique, mais toujours en faisant preuve d’audace.

Pour les entreprises, l’urgence est d’être inspirées, l’utilisation des outils viendra ensuite.

Article illustré, merci à Voutch, dont les dessins et les textes sont affutés. Retrouvez son travail en librairie mais aussi sur voutch.com

L’Iso 26000, la norme hors norme (part 1)

L’année 2010 s’est clôturée en fanfare pour le développement durable avec la sortie de l’ISO 26000.
2011 commence tout naturellement avec « l’explication de texte » par les différents promoteurs de la norme, à commencer par l’AFNOR (en France).
Il faut dire que ce n’est pas superflu et les habitués des normes vont découvrir que l’Iso 26000 n’en n’est pas une !

Hors norme

Contrairement aux normes classiques qui portent sur des systèmes de management, l’iso 26000 se concentre sur la stratégie de l’entreprise et repose fortement sur la gouvernance de l’organisation. Dès lors, le sujet ne prête pas à la « conformité » binaire, mais plutôt à l’évaluation progressive. C’est pourquoi l’iso 26000 n’offre pas une certification mais une évaluation selon 4 niveaux (Engagement, progression, maturité, exemplarité).
Pour l’Iso 26000, on parle d’ailleurs plus volontiers de « lignes directrices » et non pas de norme. Point positif, les entreprises auront l’initiative de faire grandir leur stratégie avec « un guide » et non pas avec une liste d’exigences rigides.

Indigeste ?

L’Iso 26000 est un document lourd, plus de 120 pages. A cela, les premiers à s’y frotter ont jugé la sémantique difficilement accessible. C’est bon pour le commerce des consultants et autres organismes d’accompagnement, mais pas terrible pour une diffusion à grande échelle auprès des TPE et PME. Le temps de la vulgarisation viendra, c’est sûr, afin que la norme ne reste pas un outil confidentiel aux mains des grands groupes internationaux. Aussi, l’Afnor est sur le pied de guerre pour expliquer et promouvoir la Responsabilité Sociétale des Entreprises avec ce nouvel outil. Vous trouverez le calendrier des manifestations et la documentation pédagogique en cliquant ici.

Iso 26000 / SD 21000

L’Iso 26000 remplace en France le référentiel SD 21000. La nouvelle norme intègre davantage d’éthique et de gouvernance aux dépens d’un esprit « opérationnel » qui était apprécié par les entreprises. D’ailleurs, bon nombre d’observateurs attendent avec impatience la version « guide méthodologique / diagnostic » pour l’iso 26000, comme c’était le cas pour le SD 21000. Côté sémantique, les « enjeux » deviennent des « questions centrales ».
Nota (17/02/2011) : L’Afnor vient de publier le guide d’évaluation de l’Iso 26000. Un premier document de méthode pour l’iso 26000 à télécharger gratuitement sur la boutique certification.

7 Questions centrales

Pour conclure

L’iso 26000 définit le périmètre du Développement Durable pour une organisation. Les néophytes découvriront que le DD ne se limite pas à la protection de l’environnement, qui représente une seule question centrale.
Bien sûr, le dialogue et la prise en compte des attentes des parties prenantes (clients, fournisseurs, société civile, associations, etc.) demeurent l’essence du développement durable.
A suivre, le détail de chacune des questions centrales.


Communication DD : l’ARPP exige des preuves

L’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) a publié fin juin une liste de 9 recommandations pour encadrer davantage l’utilisation du critère DD dans la communication (communiqué de presse ARPP ). Ce texte, qui entrera en vigueur au 1er octobre 2009, vise à lutter contre l’usage du greenwashing*.