Blog

Home»Actualités d'Apidae»Le défi du commerce équitable : concilier économie, social et environnement

Le défi du commerce équitable : concilier économie, social et environnement

Sur le marché dynamique des parfums et cosmétiques naturels, certains acteurs innovent. Ils s’assurent de la préservation de l’environnement (biodiversité, gestion des ressources naturelles) et veillent à garantir des conditions d’achats justes tout en contribuant à la pérennité de l’activité des petits producteurs. En somme, ils s’engagent dans une démarche de commerce équitable.

Le 11 mai 2012, en ouverture de la Quinzaine du Commerce Equitable, les professionnels des filières parfums et cosmétiques se sont réunis à Marseille en faveur du commerce équitable. Ils ont démontré qu’il était possible d’innover avec des produits d’excellence tout en respectant les hommes et la nature. Un évènement initié et soutenu pour la troisième fois par la société de parfums Technico Flor (en partenariat avec l’Onudi) et co-organisé et animé par nos soins.

Les acteurs de la profession ont eu l’occasion de partager leurs expériences et savoir-faire autour de séances olfactives et tests produits :

  • focus sur le marché des parfums et cosmétiques équitables (Chloé Laparra – Technico Flor),
  • définition des règles de formulation des cosmétiques avec des ingrédients issus du commerce équitable et solidaire grâce à l’éclairage de Jérôme Vaquier (Ecocert Equitable) et de Pierre Gaubert (Bio Partenaire),
  • découverte des filières « huiles essentielles » à Madagascar (Patrick Collin – Golgemma), au Népal (Bruno Destoumieux – Astier Demarest), à Crest en France (André Hyvrier – Elixens), en Indonésie (François-Patrick Sabater – Technico-Flor) avec leur mise en valeur dans des parfums (Bertrand Duchaufour – Technico Flor),
  • présentation d’ingrédients issus de filières équitables et responsables : l’huile de figue de Barbarie (Valérie Roubaud – terre d’Oc), les actifs issus de l’avocat (Alex Saunois – Laboratoires Expanscience), le karité comme substitut à l’huile de palme (Gilbert Latour – Savonnerie du Midi) et les actifs issus du Romarin (Abderrahim Boutaleb – filière marocaine soutenue par l’Onudi).

 

A l’issue de la journée, une très large majorité a reconnu que la qualité et le prix des cosmétiques issus du commerce équitable sont équivalents à ceux du marché conventionnel.

Retrouvez quelques-unes des présentations de cette journée ci-dessous et plus d’information sur www.added-soul.com. Ce site, créé et animé par Apidae, a vocation à relayer les actions responsables sur les parfums et cosmétiques.

 

 

 

 

 

 

 
Retrouvez également sur ce sujet les précédents articles :

Le communiqué de presse de l’atelier du 11 mai 2012
Le programme et les intervenants du 11 mai 2012
Comment créer des parfums et cosmétiques équitables
Le supplément d’âme des parfums et cosmétiques issus du commerce équitable

Atelier parfums et cosmetiques équitables - Marseille mai 2012

 

Crédit Photo :  Libertad

Written by

Christophe Mangalte, marketeur de formation, s'implique auprès des entreprises et organisations pour les aider à faire de leur offre le meilleur choix et bâtir un réseau de prescripteurs influents. Dans l’intérêt de tous (clients, fournisseurs, citoyens,etc.). Comment ? En pilotant chaque projet de A à Z : analyse « pratique » des attentes des clients et des parties prenantes, positionnement de l’entreprise, création d’offres produits innovantes et faciles d’accès, production de contenus pertinents, sélection des outils numériques les plus performants à moindre coût, réalisation graphique et technique de sites Internet fluides, performants et mobiles.

Leave a Comment

*