Blog

Home»Iso 26000 et certifications»Communication DD : l’ARPP exige des preuves

Communication DD : l’ARPP exige des preuves

greenwashing_4x4L’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) a publié fin juin une liste de 9 recommandations pour encadrer davantage l’utilisation du critère DD dans la communication (communiqué de presse ARPP ). Ce texte, qui entrera en vigueur au 1er octobre 2009, vise à lutter contre l’usage du greenwashing*.

Du point de vue des consommateurs, ce texte offre une meilleure transparence sur la qualité « écologique » des produits mais aussi sur les efforts déployés par les entreprises.

Une bonne nouvelle également pour les entreprises qui pratiquent déjà une politique DD sincère : leur visibilité sera accrue.

Du côté des agences de communication, elles ont à présent un cadre pour faire de la pédagogie et renforcer leur conseil auprès des annonceurs.

Ce nouveau cadre est « préventif » et limitera à priori l’appétit d’entreprises qui souhaitent s’offrir une image « responsable » à bon compte.

A postériori, la pression médiatique et l’activité d’associations en faveur de l’environnement jouent un rôle de sanction puissant en alertant l’opinion publique.
Les faux-pas se payent alors très cher en termes d’image.

l’intégralité de la recommandation

Crédit Photo : http://www.flickr.com/photos/trilogicom/2315956265/in/photostream/

* Le greenwashing ( »blanchiment écologique ») est un procédé de marketing dont le but est de donner une image écologique à une entreprise, en investissant davantage en communication « verte » qu’en actions en faveur de l’environnement. A titre d’exemple, les publicités de Land Rover (Cf. Photo).

Post Tags - ,

Written by

Apidae aide les PME à créer davantage de valeur ajoutée pour leurs clients, collaborateurs et parties prenantes.

Leave a Comment

*